531 dossiers
9333 documents
...en accès libre
Fonds Social Juif Unifié

Rechercher un thème
Par mot clé

Mot exact
Partie de mot ou expression
et/ou par catégorie
Fermer la recherche avancée
Filtrer votre recherche

Plus de services

Veuillez vous identifier pour visualiser le contenu de votre cartable.
Espace professeurs
lundi 21 septembre 2020  | 3 tichri 5781


Supports de mémoire

1
Cours
1
Support
30
Ressources







Conf.-vidéo
 

Terminologie et historiographie (1ère partie)
Comment nommer et étudier la Shoah
par Alain MICHEL
Génocide ou Holocauste - L'emploi des termes n'est pas anodin Shoah, Hurban, Solution finale - Autres vocables dont le choix n'est pas neutre Intentionnalisme et fonctionnalisme - Deux approches historiques de la Shoah La date de décision de la Solution finale - Un débat historiographque
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Les confessions d'un bourreau pas ordinaire
Débat : les Bienveillantes de Jonathan Littell
par Jacques DUGOWSON
Un roman qui dérange - par Jacques Dugowson, centre Medem Un livre-événement qui suscite le malaise - par Josyane Savigneau, journaliste au Monde 900 pages de fascination et de dégoût - par Shlomo Malka, journaliste et directeur d'antenne à RCJ La réception de l'oeuvre - par Alexis Lacroix, journaliste à Marianne Un livre qui repose sur deux interdits - par Rosette Tama, psychanalyste Questions - débats -
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Le Mémorial, nouvelle édition
Le Mémorial, nouvelle édition
par Serge KLARSFELD
Le Mémorial, premier outil historique et chiffré - Restituer à chaque victime son identité Nécessité de la Nouvelle édition - Nouveautés historiographiques et méthodologiques Ecueils rencontrés par l'auteur - Vers une reconstitution de l’état civil des déportés « Le lieu d'arrestation » des déportés - Le souci d’exactitude historique et la démarche mémorielle
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

juifs et Chrétiens à l'aube du XXIème siècle
Table-ronde: la Shoah, comment en parler encore
par Annette WIEVIORKA
De l'oubli à l'obnubilation de la Shoah - par Alain Finkielkraut, philosophe et écrivain La Shoah à l'Est dans la conscience des "petites gens" - par Patrick Desbois, prêtre et président de l'association Yahad-In Unum La Mémoire a quitté l'Histoire - par Annette Wieviorka, historienne Peut-on expliquer la Shoah - par Edouard Husson, historien Discussion entre les intervenants - Faire entendre le point de vue de l'Est Questions du public - Shoah, judaïsme et catholicisme
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


La Shoah entre Histoire et histoires
“Récits d’Histoires”
Le "moment mémoire" - Des historiens personnellement investis par la Shoah La communauté juive française face à la Shoah - L'attitude ambigüe des Israëlites français Comment on devient un historien de la mémoire - Une interrogation nouvelle sur l'histoire contemporaine Le débat autour des Bienveillantes de Jonathan Littell - L'avis des deux historiens Questions du public - La place de l'affect dans l'"égo histoire" - l'attitude du Consistoire pendant la Shoah
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Varian Fry et les artistes candidats à l'exil
Enseigner la Shoah aujourd'hui
par Richard PRASQUIER
Les Justes des nations - Des itinéraires personnels comme pédagogie Les difficultés et confusions de l'histoire de la Shoah - Une histoire sans témoin, un phénomène européen Transmettre la Shoah - De la proposition de Sarkozy à l'étude des groupes
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

"La Dernière lettre" - Projection d'un extrait du film de Frederick Wiseman Les deux totalitarismes du XXe siècle - Un rapprochement possible Ecrivain et journaliste - Correspondance de guerre dans l'armée rouge La vérité à tout prix - Eloge de la bonté instinctive Au confluent de la littérature du journalisme et de la politique - La quête de l'humanité Phénoménologie de l'antisémitisme - Un paradigme de la haine d'autrui Débat et questions du public -
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Réécrire l’histoire de la Shoah en Pologne
Vérité historique et révisionnisme d'Etat
par Piotr TROJANSKI
Le destin des juifs effacé - Une société conditionnée à l'oubli Restaurer la mémoire - Le rôle de la recherche et de l'enseignement La (re)découverte des juifs en Pologne - Contenus et enjeux pour le XXI° siècle Question 1 - La polémique du "carmel d'Auschwitz" Questions 2-3 - Ambigüités de l'Eglise polonaise Question 4 - L'avenir du judaïsme en Pologne Question 5 - L'enseignement de la Shoah n'est pas menacé
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Mémoire chrétienne de la Shoah
Du bon usage de la mémoire
par Paul THIBAUD
Stérilité du remord - Occultation et fétichisation de la Catastrophe Nazisme et christiannisme - Les thèses de Raoul Hilberg et de Jules Isaac Dépasser la mauvaise conscience - "en partageant l'inquiétude juive "
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

"Loulek" ou les raisons d'un best-seller - Une immense émotion suscitée en Israël Un enfant qui traverse la Shoah - Perpétuer la dynastie des rabbanim Lau Ses liens avec le Cardinal Lustiger - Entre polémique et compassion Sauvé par un soldat russe à Buchenwald - Nommé Juste des Nations à Yad Vashem Préserver la mémoire de la Shoah - "Souviens-toi, n'oublie pas" "Loulek" ou les raisons d'un best-seller - Une immense émotion suscitée en Israël Un enfant qui traverse la Shoah - Perpétuer la dynastie des rabbanim Lau Ses liens avec le Cardinal Lustiger - Entre polémique et compassion Sauvé par un soldat russe à Buchenwald - Nommé Juste des Nations à Yad Vashem Préserver la mémoire de la Shoah - "Souviens-toi, n'oublie pas"
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

La Shoah : témoigner aujourd'hui
Survivre et témoigner
par Henri BORLANT
Une famille juive dans la tourmente - Le mot d'espoir d'un fils à sa mère L'enfer du quotidien à Auschwitz - Des vivants et des morts alignés L'évasion du camp d'Ohrdruf - L'aide d'un boucher anti-nazi Questions du public-1ère partie - Un adolescent dans les camps-La Libération-Retrouver sa mère - Les autres déportés Questions du public-2ème partie - Le devoir de témoigner-Réapprendre à vivre-Parler des camps, aux siens, aux autres Questions du public-3ème partie - Attendre le retour des siens-Croire en Dieu-Comment transmettre-Survie et chance Questions du public-4ème partie - Parler aux enfants-Altération des souvenirs-Le retour au lycée-Spécificité de la Shoah
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Hommage à André Schwarz-Bart
Le juif de nulle part
par Francine KAUFMANN
"Le dernier des Justes" - Un monde qui n'est plus Un roman pionnier - Faire reconnaître la dignité des victimes Comprendre toutes les souffrances - De la Shoah à l'esclavage La mulâtresse Solitude - Donner une identité aux Antilles Lecture d'extraits - Il était une fois sur une planète étrange...
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Documents
 

Le non sens absolu
Dieu après la Shoah
Dans une large étude dont voici un extrait, le professeur Bauer se penche sur différentes thèses théologiques et en démontre les faiblesses. Pour lui, il n’y a pas de bonne réponse au désarroi causé par la Shoah.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Evolution d’un mensonge
Inventaire du négationnisme
En France, après plus d’un demi-siècle d’existence, le négationnisme continue de sévir et d’asséner ses contre-vérités. On distingue cinq phases dans l’élaboration de son entreprise de négation de la Shoah.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les enfants de Buchenwald
Israël Meïr Lau, Elie Wiesel, Jorge Semprun
11 avril 1945 : Plus d’un millier de jeunes juifs âgés de huit à vingt-quatre ans sont libérés du camp de Buchenwald. Parmi eux, des enfants et des adolescents devenus des personnalités tels que Israël Meïr Lau, Elie Wiesel ou Jorge Semprun.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Aharon Appelfeld, Histoire d’une vie, (Ed. Seuil, 2004)
L’enclos « Keffer "
L’auteur de Histoire d’une vie refuse d’être un écrivain de la Shoah. Mais ses textes sont tissés de témoignages. Sa littérature se confronte directement au problème de la mémoire et de sa narration, de ce dont on parle et de ce dont on ne parle pas. Et des mots nécessaires pour cela.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Une bouleversante enquête familiale
Les Disparus
On a appelé le chef-d’œuvre de Daniel Mendelsohn l’"Anti-Bienveillantes". Après le succès public et critique du roman-fleuve de Jonathan Littell, qui s’attachait aux pas d’un bourreau nazi, un autre ouvrage s’intéresse au drame de la Shoah, cette fois du point de vue des victimes. Présentation d’un livre qui n’est ni tout à fait un roman, ni tout à fait un essai.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Législation française
Les lois mémorielles
Une loi mémorielle est une loi déclarant, voire imposant, le point de vue officiel d'un État sur des événements historiques. Cette expression est apparue au cours des débats sur l’article 4 de la loi du 23 février 2005 et fait référence à quatre lois.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Jacques Stroumsa
Le choix de la vie
Jacques Stroumsa habite Salonique en 1943. Il fait partie des 50 000 Juifs déportés de la communauté grecque. Il est un des rares survivants encore en vie. Il est devenu un infatigable militant du combat pour la mémoire de la Shoah notamment auprès des jeunes générations
Lire ce document
Ajouter au cartable

Une laborieuse prise de conscience
La mémoire de la Shoah en France
En France, la mémoire de la Shoah ne s’est imposée que longtemps après la fin de la guerre et la libération des camps. Les survivants des camps de la mort, qui étaient très peu nombreux (moins de 3000), ont tenté de raconter leur expérience, soit en faisant des conférences, soit en écrivant des livres. Ils n’ont pas été toujours été entendus.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Misstama
Histoire d’une vie, Aharon Appelfeld
Né en 1932 à Czernowitz, en Bucovine (alors partie de la Roumanie), Aharon Appelfeld est déporté à l’âge de huit ans dans un camp dont il s’échappera. Il vivra trois ans dans les forêts d’Ukraine, puis sera enrôlé dans l’Armée rouge. Il rejoint la Palestine en 1946. Son œuvre interroge au premier chef la question de la langue, parmi toutes celles qu’il a connues. Il vit aujourd’hui à Jérusalem, où il incarne la littérature israélienne : il est traduit dans le monde entier.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’aide aux survivants de la Shoah
La libération de la parole
Les maisons de l’OSE sont les premières structures à avoir recueilli en France des enfants et des adolescents juifs dont certains rescapés du camp de Buchenwald. Les groupe de paroles sur la Shoah créés dans le cadre des recherches du Centre Universitaire d'Ethnopsychiatrie d'Aide Psychologique aux Familles Migrantes ont permis de recevoir en entretien individuel, familial ou en groupe 150 personnes toutes survivantes ou descendantes de survivants.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Organisation et objectifs
Créée en 2000, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, dont la dotation provient essentiellement de la spoliation des juifs de France, a pour vocation de soutenir des projets dans les domaines de l’histoire et la recherche sur la Shoah, la pédagogie et la transmission, la mémoire, la solidarité, et la culture juive. Elle inscrit son action dans le cadre français et international, au nom des principes de vérité, de solidarité et de reconnaissance.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La FMS
2003-2005: une activité en progression constante
La dotation initiale de la Fondation s’élève à 393 millions d’euros dont 342 millions proviennent des fonds spoliés en déshérence et 51 millions de contributions complémentaires accordées à titre de réparation morale. De 2003 à 2005, une grande part du budget de la Fondation a été allouée au redéploiement du Mémorial de la Shoah à Paris, tandis que la part accordée aux subventions de projets a connu une nette progression.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La BD, force de témoignage
Miriam Katin, Seule contre tous
Budapest, 1944 : Miriam Katin, alors une enfant et sa mère doivent fuir pour échapper aux rafles. Sa mère se fait passer pour une domestique russe accompagnée de son enfant illégitime.Leur route va croiser celle d'officiers allemands, de traîtres et de paysans. Katin en fait le récit autobiographique dans Seule contre tous. Elle écrit en préambule du livre : "A ma mère qui m’a appris à rire et à pardonner " Seule contre tous vient de recevoir le Grand Prix 2008 de la critique de la bande dessinée.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Sitographie
 



Sitographie
 

Document N° 28
Ajouter au cartable

Document N° 29
Ajouter au cartable
Document N° 30
Ajouter au cartable