531 dossiers
9333 documents
...en accès libre
Fonds Social Juif Unifié

Rechercher un thème
Par mot clé

Mot exact
Partie de mot ou expression
et/ou par catégorie
Fermer la recherche avancée
Filtrer votre recherche

Plus de services

Veuillez vous identifier pour visualiser le contenu de votre cartable.
Espace professeurs
mercredi 23 septembre 2020  | 5 tichri 5781


L'idée sioniste

1
Cours
1
Support
70
Ressources







Conf.-vidéo
 

La vision traditionnelle de la galout - Une identité collective en attente de retour Exil - délivrance - La dialectique d'un dialogue Trois fondements de la société - Individu, nation, sainteté La dimension de "Yéshouroun" - Rencontre entre laïcs et religieux Messianisme et espérance - Une donnée de l'histoire juive en crise "La pensée de midi" - La fin et les moyens Tensions entre particulier et universel - Sionisme et post-sionisme Mon credo sioniste - Questions-débats La crise toujours nécessaire - Questions-débats L'autre Occident et Israël - Questions-débat
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Conflit des identités en Israël
Que reste-t-il de l'esprit pionnier ?
par David OHANA
L'éclosion d'une société moderne - la solution émancipatrice du mouvement sioniste L'identité collective face au temps - fractures entre histoire moderne et histoire juive Démocratie laïque ou théocratie juive - les dangers d'un morcellement suicidaire Le besoin d'une nouvelle éthique - ou la redéfinition d'une identité collective positive
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'idéal sioniste remis en question
Echec du sionisme religieux
par Eliézer CHERKI
Sainteté, Nation, Humanité - les 3 fondements de la renaissance du peuple juif Israël, état "croisé" - l'identité perdue du sionisme religieux La création d'une société juive exemplaire - l'idéal de la Thora Défense des racines - géographiques, historiques et spirituelles Déjudaïsation de la société israélienne - illégitimité du sionisme religieux? Sainteté, Nation, Humanité - les 3 fondements de la renaissance du peuple juif Israël, état "croisé" - l'identité perdue du sionisme religieux La création d'une société juive exemplaire - l'idéal de la Thora Défense des racines - géographiques, historiques et spirituelles Déjudaïsation de la société israélienne - illégitimité du sionisme religieux?
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Un soutien précoce, critique et original
Zadoc Kahn et le sionisme
par Catherine NICAULT
Le sionisme de Zadoc Kahn: - Des sources rares pour l’étudier Zadoc Kahn vu par Théodore Herzl: - Un intermédiaire auprès de la haute société israélite Zadoc Kahn explique son sionisme: - Bienveillance pour le projet et critique du style de l’action politique Zadoc Kahn, un « crypto-sioniste »? - Prisonnier des réserves imposées par sa fonction de Grand Rabbin Zadoc Kahn, un précurseur du «franco-sionisme»: - Sous le signe de l’union et de la conciliation
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'identité collective juive - engagement, singularité, rapport à l'autre Emancipation et crise identitaire - le peuple juif à l'épreuve de la modernité Emergence du sionisme - une solution laïque pour un problème religieux L'invention de l'Hébreu moderne - une nouvelle langue pour une nouvelle nation Une révolution culturelle - exemplaire pour l'Humanité Questions du public - sur les pionniers, le Rav Kook, les communautés sépharades
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'émergence du nationalisme juif - le sionisme, fils du "siècle des Lumières" Le sionisme comme réaction à l'antisémitisme - du peuple juif à la Nation juive La revendication naturelle de la Palestine - la dimension territoriale du sionisme Nation, Etat, Terre, Langue - le modèle du nationalisme européen appliqué au sionisme Pour une définition de la "Nation juive" - distinction entre politique et culturel Le triomphe du projet sioniste - coexistence entre "Nation culturelle" et "Nation politique" Questions du public: - le post-sionisme, la question arabe, la coexistence des cultures, la notion de 'peuple' L'émergence du nationalisme juif - le sionisme, fils du "siècle des Lumières" Le sionisme comme réaction à l'antisémitisme - du peuple juif à la Nation juive La revendication naturelle de la Palestine - la dimension territoriale du sionisme Nation, Etat, Terre, Langue - le modèle du nationalisme européen appliqué au sionisme Pour une définition de la "Nation juive" - distinction entre politique et culturel Le triomphe du projet sioniste - coexistence entre "Nation culturelle" et "Nation politique" Questions du public: - le post-sionisme, la question arabe, la coexistence des cultures, la notion de 'peuple'
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

De l'exclusion au refuge - situation des Juifs en Argentine au début du siècle Un philanthrope engagé - le Baron de Hirsch, mécène des Juifs opprimés La fondation de colonies aux Etats-Unis - première étape du sauvetage des Juifs d'Europe Moïsesville - le plan de colonisation de l'Argentine L'oeuvre de Hirsch face à la critique - la censure de Théodore Herzl
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'accomplissement de l'idéal sioniste
Herzl, un utopiste
par Paul GINIEWSKI
L'amitié arabo-sioniste du début du siècle - ou les prédictions déchues de Herzl La fin de l'antisémitisme - un rêve inacompli Une idée vieille de 2000 ans - la redécouverte du sionisme par Herzl Herzl, un prophète - de la détresse du peuple juif au retour en Terre promise "Si vous le voulez, ce ne sera pas un rêve" - l'utopie accomplie
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

La société viennoise du XIXème siècle
Herzl et ses contemporains
par Otto PFERSMANN
La société idéale aux yeux de Herzl : - l'Autriche de la fin du XIXème siècle Utopie ou rationnalisme ? - le sionisme selon Herzl Quelle Constitution pour l'Etat juif ? - le modèle de la communauté israélite de Vienne Un"Etat aristocratique" - les prétentions d'un bourgeois assimilé
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Altneuland : pays ancien, pays nouveau - le roman trop méconnu de Théodore Herzl. La Palestine sous mandat britannique : - négation des populations autochtones. "Les missionnaires du progrès" - La colonisation émancipatrice Justification et défense du Sionisme - face au colonialisme traditionnel. Herzl visionnaire : - respect des croyances et du relativisme culturel.
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Pour mettre fin au mythe - qu'en est-il des liens entre Shoah et création de l'Etat d'Israël Depuis 60 ans, le mythe perdure - la rhétorique des détracteurs d'Israël Distinction entre 'légitimité' et 'cause' - utilisation et image de la Shoah dans le discours politique israélien Entre héroïsme et honte - réécriture et réappropriation de l'histoire de la Shoah Les enjeux du procès Eichmann - la reconquête de la souveraineté juive
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Le statut hybride de la déclaration d'indépendance : - originalité, vérités et contre-vérités Inspiration et partis-pris : - Le contexte de la rédaction du texte. Choix d'un nom et tracé des frontières - Le droit "naturel et historique" du peuple juif La démocratie oubliée ? - lacunes, actualité et débat autour du texte La déclaration d'indépendance, un texte de circonstance ? - (question du public)
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'émergence d'une nouvelle caste d'historiens - l'histoire d'Israël revisitée "Des vérités gênantes" - mythes et phobies développés par les nouveaux historiens Falsifications historiques et partis-pris: - Ilan Pappé et Benny Morris, chefs de file convaincus Une ligue anglo-sioniste lors de la création de l'Etat d'Israël - l'obsession des nouveaux historiens Diabolisation du sionisme - le choix de la liberté d'expression
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Dimension colonisée de la condition juive - La condition de dhimmi La liberté retrouvée - Israël comme symbole d'une libération La colère de l'oppresseur arabe - contre cette libération de l'opprimé Le sionisme comme une entreprise de libération - Désaliénation de l'image de soi
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Les puritains anglais à la recherche des dix tribus - Le peuple juif dans l'économie de la Rédemption Millénarisme et restauration des juifs en Israël - Convergence de Menasseh ben Israël Utopies pré-sionistes - Henry Fynch, Francis Bacon, Samuel Gott, Margaret Fell
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Le retour des juifs sur la terre d'Israël - comme préambule au retour du Christ Les Etats-Unis comme nouveau Cyrus - L'euphorie suscitée par l'indépendance d'Israël Des alliés ambigus - Le missionarisme du sionisme chrétien
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Colloque: Le sionisme et les Nations
Un modèle d'émancipation
par Jbil KEBIR
Pourquoi défendre le sionisme - Un projet fondamentalement universel Un "prêt à penser" propagandiste - Le sionisme ou l'incarnation du mal De nouvelles clés de décryptage - Réconcilier monde arabo-musulman et sionisme
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Du rêve sioniste à l'enracinement de l'Etat
Le sionisme, un nationalisme non militaire
par Frédéric ENCEL
Le sionisme n'est pas un militarisme - Un nationalisme dans le respect du droit Israël et la normalité étatique - Des guerres de survie aux guerres de puissance Les guerres de survie - Quand Israël devait se défendre Les guerres de puissance - Quand Israël devient un Etat normal et conquérant Des précurseurs pacifistes - Pas d'ennemis, pas de généraux Des raisons pragmatiques et tactiques - De l'autodéfense à la construction d'une armée
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Coups de coeur - "Voyage à Jérusalem" et "Le Sionisme dans les textes" "L'Etat d'Israël", par Alain Dieckhoff - Sionisme, vie politique, économie, société et culture A lire aussi ce mois-ci - "Léo Strauss, foi et raison" de Gérald Sfez Focus: Le songe d'Eichmann - de Michel Onfray Focus: Au coeur des mers - de Samuel Joseph Agnon Cinéma par Xavier Nataf - Et puis les touristes - Faut que ça danse - Deux vies plus une - Mon meilleur ennemi - Festival de Cannes 2008
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Les intellectuels juifs de France et le sionisme
Un modèle d'intégration
par Pierre BIRNBAUM
Les spécificités de l'intégration à la française - Les intellectuels juifs fidèles à l'Etat-nation Incompatibilté du franco-judaïsme et du sionisme - L'exemple des frères Reinach Quelques "sionistes diasporiques" - L'alyah pour les autres Le soutien empoisonné des antisémites pro-sionistes - Oui aux juifs, mais chez eux "Le moment Aron", une brèche dans le processus - Panorama de la situation actuelle
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

La pensée des pères fondateurs - Un refuge pour les juifs La problématique des arabes israéliens - Idéologie et discrimination Une remise en question des fondations - Faire de l'Etat Juif un "Etat-de-tous-ses-citoyens" Questions du public - La loi du retour-postsionisme-l'identité juive
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'Etat juif dans la pensée de Ben Gourion - Des décisions stratégiques L'homme de l'unité - Du romantique au politique La question de l'identité commune - Un héritage culturel biblique et européen Le post-sionisme et l'argument de la Shoah - Un abandon des juifs d'Europe ? Questions du public - Yichouv - Shoah - Shalom Arshav
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Documents
 

Vladimir Jabotinsky (1880-1940)
Leader du nationalisme juif radical; Fondateur du mouvement sioniste révisionniste
Leader du mouvement sioniste, Zeev Vladimir Jabotinsky est également le fondateur de la Légion juive, bataillon de volontaires juifs ayant servi dans les rangs de l'armée britannique durant la Première Guerre mondiale. Journaliste et écrivain à ses débuts (il a écrit en hébreu, russe, yiddish, anglais, français et italien), Jabotinsky est un soldat ainsi qu’un orateur reconnu. Mais dans la mémoire collective, l'image de Jabotinsky reste celle du chef incontesté du sionisme nationaliste intransigeant.
Lire ce document
Ajouter au cartable


L'élévation par le travail
Aharon David Gordon (1856-1922)
Aharon David Gordon compte parmi les idéologues reconnus du mouvement des travailleurs juifs en Palestine. Il prône l'activité corporelle comme moyen d'élévation de l'être humain, une "religion du travail".
Lire ce document
Ajouter au cartable

Sionisme et « diasporisme "
Deux grands ténors du monde juif
Ahad Haam et Simon Doubnov sont deux penseurs juifs qui critiquent l’émancipation homogénéisatrice comme elle s’est produite en France; pour Doubnov, ils sont "pire que des esclaves", car ils ont perdu leur identité en menant cette intégration.
Lire ce document
Ajouter au cartable

1909-2009
Tel Aviv, un siècle de modernisme
Tel-Aviv, la capitale économique et culturelle d’Israël, est un véritable laboratoire d’urbanisme. Des premières maisons à un étage aux tours de verre et d’aluminium de Richard Meier, en passant par l’essor du Bauhaus dans les années 1930, Tel Aviv est devenue en un siècle une vitrine des tendances architecturales modernes.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Theodore Herzl (1860-1904)
Le père du sionisme politique moderne
Herzl considérait que l’antisémitisme était une donnée immuable, bien ancrée dans la société humaine et non résorbée par l’assimilation. Il réfléchit à l’idée d’une souveraineté juive. Il y soutenait que le problème juif n’était pas d’ordre individuel, mais national. Il déclara que les Juifs ne pourraient être acceptés dans le monde qu’en cessant d’être une anomalie nationale.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les cinq première vagues d’immigration en Israël
Les pionniers du yishouv et du kibboutz
Lire ce document
Ajouter au cartable

Chantre du "judaïsme des muscles" (Muskeljudentum).
Max Nordau (1849-1923)
Médecin, auteur, critique sociologique et l'un des grands meneurs du sionisme, co-fondateur de l'Organisation Sioniste Mondiale avec Théodor Herzl. Il est président ou vice-président de plusieurs congrès sionistes. Nordau prône un "judaïsme des muscles"(Muskeljudentum). Au centre de son sionisme, un "Juif nouveau"qui doit développer son corps, sa souplesse…"qu’il met en opposition avec le "judaïsme dégénéré"de la diaspora.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le sionisme culturel
Ahad Ha-Am (1856-1927)
Le sionisme culturel constitue l’une des tendances du sionisme tel qu’il s’exprime dans sa diversité. Ahad Ha-Am en est la figure de proue. Il préconise en Palestine l’établissement d’un centre culturel rayonnant sur le monde juif, plutôt qu’un Etat.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Rav Kook (Lettonie, 1865 - Jérusalem, 1935)
Penseur profond et savant éminent, Grand Rabbin de la communauté ashkénaze de Palestine, Avraham Ytzhak Cohen Kook est l’une des figures les plus marquantes de la Palestine, dans la période qui a suivi la Première Guerre mondiale. Chef spirituel des sionistes orthodoxes, sa personnalité lui a valu le respect des milieux religieux et non religieux.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Sionisme et « diasporisme "
Ahad Haam et Simon Doubnov
Ahad Haam et Simon Doubnov sont deux penseurs juifs qui critiquent l’émancipation homogénéisatrice comme elle s’est produite en France ; pour Doubnov, ils sont "pires que des esclaves ", car ils ont perdu leur identité en menant cette intégration.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les Michkenot Sha’ananim
Les fondations de la Jérusalem moderne:Première construction hors les murs de Jérusalem
Au XIXème siècle, quelque 15 000 Juifs, Chrétiens et Musulmans vivent côte à côte dans l’enceinte de la Vieille Ville. Sous l’impulsion du philanthrope juif anglais Moses Montefiore, les premiers quartiers juifs hors les murs voient le jour, sous le nom de "Michkenot Sha’ananim"("Les retraites tranquilles"), dans le quartier de Yemin Moshe. Complexe architectural datant de 130 ans, elles sont le noyau à partir duquel ont essaimé les quartiers juifs de la ville nouvelle de Jérusalem.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’historien de la mystique juive
Gershom Scholem (1897-1982)
Installé à Jérusalem dès 1923, Gershom Scholem a permis par ses travaux sur la mystique juive et la cabale que soit redécouvert un pan entier de l’histoire juive. Son oeuvre immense s’est accompagnée d’un engagement politique constant, dont les implications sont moins connues du grand public.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La création de l’Etat d’Israël
Le plan de partage de la Palestine
Rejeté par les Arabes, le plan de partage de l’ONU du 29 novembre 1947 divise la Palestine entre un Etat juif et un Etat arabe. Il débouchera le 14 mai 1948 sur la proclamation d’indépendance de l’Etat d’Israël par David ben Gourion.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les grandes étapes du sionisme
Chronologie du sionisme (de 1881 à 1950)
Voici en résumé les dates importantes de l'idéologie, du mouvement et de la construction sioniste.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Vladimir Jabotinsky (1880-1940)
Leader du nationalisme juif radical Fondateur du mouvement sioniste révisionniste
Leader du mouvement sioniste, Zeev Vladimir Jabotinsky est également le fondateur de la Légion juive, bataillon de volontaires juifs ayant servi dans les rangs de l'armée britannique durant la Première Guerre mondiale. Journaliste et écrivain à ses débuts (il a écrit en hébreu, russe, yiddish, anglais, français et italien), Jabotinsky est un soldat ainsi qu’un orateur reconnu. Mais dans la mémoire collective, l'image de Jabotinsky reste celle du chef incontesté du sionisme nationaliste intransigeant.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Un précurseur du sionisme
Le lycée agricole de Mikvé Israël
L’alliance est crée en 1860, 10 ans plus tard, elle fonde à Mikvé Israël, prés de Tel Aviv. Souvent accusée de ne pas avoir œuvrée pour la promotion du sionisme, l’histoire de Mikvé Israël prouve le contraire.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Un guide spirituel du sionisme
Berl Katznelson (1887-1944)
Né en Russie, Katznelson fut un dirigeant influent du parti sioniste-socialiste Mapaï. Installé en Palestine à partir de 1909, il participa à la création du parti ouvrier Histadrout. Il reste dans les mémoires comme un homme intègre, honnête, un guide spirituel du sionisme.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Rav Kook, Oroth
"Le Sacré, la Nation et l’Humain"
Traduction et adapation d’Akadem
Lire ce document
Ajouter au cartable

Renaissance de l’hébreu
Haïm Nahman Bialik (1873- 1934)
Bialik est considéré comme le poète hébraïque le plus significatif de la génération de la renaissance nationale juive qui précède la création de l'État d’Israël. Les caractéristiques de son oeuvre lui ont valu le titre de poète national. Sa créativité et la puissance de sa vision évocatrice, permettent de le ranger parmi les grands poètes de tous les temps.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Orde Wingate et Thadée Diffre
Figures sionistes chrétiennes
On connaissait les fondamentalistes chrétiens aux Etats-Unis, souvent fervents défenseurs d’Israël. Moins connus, les sionistes chrétiens qui se sont engagés dans les groupes de combats sionistes ou dans l’armée israélienne d’origine. Leur seul idéal: l’existence d’Israël.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Histoire d’un air
La Hatikva
Profondément inspiré de nombreuses traditions folkloriques et religieuses, le poème symphonique dédié à la Bohême, du compositeur tchèque Smetana, connaît très vite le succès dans les milieux sionistes puis résistants avant de devenir tout naturellement l'hymne national de l'Etat juif.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Léon Pinsker (1821-1891)
Précurseur du sionisme politique
Né en Pologne, Léon Pinsker a étudié la médecine à l’université de Moscou et l’a pratiquée à Odessa à partir de 1849. Il fait partie du mouvement "proto-sioniste", c'est-à-dire des précurseurs du sionisme. A la suite des pogroms russes de la fin du XIXème siècle et du développement de l’antisémitisme soutenu par l’Etat, Léon Pinsker appelle les juifs à prendre en main leur destin et publie en 1882, un ouvrage L’Auto émancipation des juifs dans lequel il prône l’établissement d’un foyer national juif.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Philanthrope et visionnaire
Le baron Maurice de Hirsch Mécène des juifs opprimés
Homme d’affaires et financier de génie, le baron Maurice de Hirsch reste dans la mémoire collective comme le sauveteur des Juifs d’Europe orientale du début du siècle. Pour faire face à la vague d’antisémitisme virulent qui déferle sur la Russie du début du siècle, il offre une alternative au sionisme de Théodore Herzl, en concevant un plan de colonisation des Amériques par les Juifs d’Europe, et de développement d’une société fondée sur l’exploitation agricole. Son œuvre originale lui vaudra le surnom de "Moïse des Amériques."
Lire ce document
Ajouter au cartable

Achat de terres, plantation de forêts, aide sociale
Le Keren Kayemet LeIsraël
Fondé en 1901 pour l'acquisition de terres en Palestine ottomane, le KKL s'engage très tôt dans le reboisement. Aujourd'hui, associé au gouvernement israélien, il s'oriente vers des tâches plus diversifiées, comme l'aide aux habitants du nord d'Israël pendant la guerre contre le Hezbollah en juillet-août 2006.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Theodore Herzl (1860-1904)
Le père du sionisme politique moderne
Herzl considérait que l’antisémitisme était une donnée immuable, bien ancrée dans la société humaine et non résorbée par l’assimilation. Il réfléchit à l’idée d’une souveraineté juive. Il y soutenait que le problème juif n’était pas d’ordre individuel, mais national. Il déclara que les Juifs ne pourraient être acceptés dans le monde qu’en cessant d’être une anomalie nationale.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les fondements de l’Etat Juif
Le premier congrès sioniste mondial: Bâle, septembre 1897
Convoqué par Théodore Herzl (1860-1904), le premier congrès sioniste mondial adopte le "programme de Bâle "et institue l’Organisation sioniste mondiale.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Sa vie, sa pensée, ses espoirs
David Ben Gourion 1886-1973
Admiré et critiqué, cet homme est à l’origine de la réalisation politique de l’Etat d’Israël. Les obstacles sont fort nombreux, les déceptions aussi, mais pendant toute sa vie Ben Gourion reste dévoué à la cause sioniste
Lire ce document
Ajouter au cartable

Un Etat juif sur le continent africain
Le projet Ouganda
Au début du 20ème siècle, tandis que le sionisme moderne fait ses premiers pas, les Britanniques proposent aux dirigeants sionistes de créer un Etat juif sur le continent africain. Les Anglais offrent une portion de leur colonie d’Ouganda, d’ailleurs déjà promise à d’autres populations indigènes. La mort de Herzl viendra opportunément sortir les Anglais de la situation embarrassante dans laquelle ils s’étaient fourvoyés.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le sionisme avant Herzl
Les Amants de Sion
Leo Pinsker 1821-1891) - Moshe Lev Lilienblum (1843-1910) Les Amants de Sion, souvent partisans de la haskalah ou de la révolution socialiste, ont prôné l’émigration massive en Palestine, suite aux pogroms de 1881.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Haïm Weizmann (1874-1952)
Un des fondateurs de l’Etat d’Israël
Haïm Weizmann, chimiste et homme politique britannique puis israélien, fut le premier président de l'État d'Israël entre 1949 et 1952.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le grand mouvement socialiste juif
Le Bund
L'Union des ouvriers juifs de Pologne, de Lituanie et de Russie, (Algemeyner Yidisher Arbeter Bund in Lite, Poyln un Rusland) plus souvent connue sous l'abréviation Bund ("lien "en yiddish), est fondé en 1897 à Vilna, la même année que le sionisme. Visant à unifier tous les travailleurs juifs en un même parti, le Bund compte en 1905 plus d’adhérents que la SFIO française. Déjà affaibli politiquement, le mouvement est presque anéanti pendant la Shoah, mais connait des développements notables aux États-Unis jusqu’à aujourd’hui.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le sermon sur le sionisme de Jacob Kaplan (1937)
Plaidoyer pour un Foyer national juif
Le 2 avril 1937, Jacob Kaplan prononce à la synagogue de la Victoire de Paris un sermon où il soutient publiquement le sionisme. Ce discours militant ne fait pas l’unanimité auprès de tous les participants mais marque un tournant quasi décisif dans l’adhésion idéologique du rabbinat au sionisme renaissant.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le roman politique de Théodore Herzl
Altneuland: Pays ancien, pays nouveau 1
En 1902, Herzl écrit le roman Altneuland dans lequel il décrit le futur Etat juif comme une utopie sociale. Il imagine dans le "Pays d’Israël"une "nouvelle société"construite sur un mode coopératif. L’Etat juif y est décrit comme une société pluraliste, avancée, une "lumière pour les nations." Ce livre, exerça un puissant impact sur les Juifs de l’époque et devint un symbole de l’idéal sioniste. Dans les extraits suivants, Herzl évoque la situation misérable des autochtones de Palestine avant l’installation des sionistes.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Menahem USSISHKIN (1863-1941)
Le pionnier de la colonisation agricole et du rachat des terres
Leader sioniste et Président du Fonds National Juif, Menahem Ussishkin est un partisan du retour des Juifs à Sion : à ses yeux, le salut du peuple juif ne peut se concevoir en dehors de son retour en Eretz Israël (la terre d’Israël). Il s’affichera clairement comme le chef de file des anti-ougandistes. Militant acharné au sein de l’Organisation sioniste, il consacrera quarante ans de sa vie à l’achat de terres et au peuplement de nouvelles localités en Palestine.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Un des pionniers de la presse juive
Nahum Sokolov (1859-1936)
Nahum Sokolov, est un grand leader sioniste, écrivain et un pionnier de la presse juive. Il appréciait tout particulièrement l’œuvre de Ménasseh ben Israël (1604-1657) car ce dernier considérait le destin d’Israël sous un angle historique.
Lire ce document
Ajouter au cartable

" La guerre des langues "
La conférence de Czernowitz
En 1908, la conférence de Czernowitz (Bucovine) doit permettre de désigner la langue nationale du peuple juif. Elle est en fait le théâtre d’une confrontation passionnée entre yiddishistes et partisans de l’hébraïsme.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le plus grand poète de la littérature hébraïque moderne
Hayim Nahman Bialik (1873-1934)
Poète hébraïque, Bialik est considéré comme le plus significatif de sa génération : celle de la renaissance nationale juive qui précéda la création de l’Etat d’Israël. Epopées sur les grands thèmes de la vie du peuple ou chants d’inspiration folklorique, son œuvre parcourt tous les registres de l’expression, mais c’est l’accent prophétique qui domine et lui confère sa grandeur.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Articles
 


Lire ce article
Ajouter au cartable

Lire ce article
Ajouter au cartable





Cours audio
 



Sitographie
 



Iconographie
 


Herzl.
Iconographie
Voir cette image
Ajouter au cartable



Iconographie
 

Document N° 69
Ajouter au cartable

Document N° 70
Ajouter au cartable