531 dossiers
9333 documents
...en accès libre
Fonds Social Juif Unifié

Rechercher un thème
Par mot clé

Mot exact
Partie de mot ou expression
et/ou par catégorie
Fermer la recherche avancée
Filtrer votre recherche

Plus de services

Veuillez vous identifier pour visualiser le contenu de votre cartable.
Espace professeurs
dimanche 21 janvier 2018  | 5 chevat 5778


La Septante

1
Cours
10
Ressources







Conf.-vidéo
 

Finalité de la traduction - Passage d'une culture à l'autre La grande révolution d'Ezra - Faire comprendre la Torah Lire et entendre la Torah - Les deux piliers de l'écoute juive Texte figé pour 70 lectures libres - Choix de l'interprétation La traduction de la Septante - Grande œuvre ou catastrophe ? Polémique entre juifs et chrétiens - Un livre qui divise
Voir cette conférence
Ajouter au cartable



Documents
 

Traité Ména'hot
La sagesse grecque
Les rabbins du Talmud étaient divisés sur l'appréciation de la culture grecque ; traduire la Tora en grec, étudier la philosophie ou les scinces grecques restaient des sujets de débats. Rabbi Ismaël faisait partie des opposants, Rabbi Chmouel était plus nuancé.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Première traduction de la Bible
La Septante
Cette traduction en grec de la Bible hébraïque doit son nom au nombre de traducteurs qui, selon la tradition, y ont travaillé: soixante-douze au total, chacune des douze tribus d’Israël étant représentée par six traducteurs. Devenue pour les Chrétiens "l’Ancien Testament", la Septante fut rejetée par les Juifs au début du IIème siècle.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La traduction des Septante
Un jour de deuil
La Septante est une traduction de la Tora en langue grecque, qui aurait été réalisée par 70 (ou 72 selon les traditions) rabbins à Alexandrie, au IIIe siècle avant l’ère chrétienne., pour les juifs qui y étaient alors relativement nombreux, à la demande des autorités grecques (Ptolémée II).
Lire ce document
Ajouter au cartable

Vierge ou jeune fille
Les dangers de la traduction
Le passage de l’hébreu au grec, via la Septante, a occasionné des malentendus importants, entre la Synagogue et l'Église, notamment la virginité d’une femme identifiée à Marie. Le texte qui y ferait référence se trouve en Isaïe, mais ici le prophète parle de "jeune fille ", et non de "vierge".
Lire ce document
Ajouter au cartable



Sitographie
 





Iconographie
 


Tanakh Septante
Iconographie
Voir cette image
Ajouter au cartable