531 dossiers
9333 documents
...en accès libre
Fonds Social Juif Unifié

Rechercher un thème
Par mot clé

Mot exact
Partie de mot ou expression
et/ou par catégorie
Fermer la recherche avancée
Filtrer votre recherche

Plus de services

Veuillez vous identifier pour visualiser le contenu de votre cartable.
Espace professeurs
jeudi 19 juillet 2018  | 7 av 5778


Germanité et Judaïté

1
Cours
1
Support
53
Ressources







Conf.-vidéo
 

L'Evolution de l'école juive - du milieux du XIX siècle à nos jours L'Historiographie entre tradition et critique scientifique - La place de l'histoire en monde juif L'Enseignement de l'histoire - Une grille de lecture traditionnelle La situation actuelle - Formation du citoyen ou affirmation identitaire
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Le judaïsme d'Hannah Arendt
Table ronde: la vie d'une juive allemande
Le rapport à sa judéité - par Jerome Kohn, directeur du « Hannah Arendt Center » de la New School for Social Research. La machinerie totalitariste - par Roger Errera, conseiller d’État et directeur de la collection « Diaspora » aux éditions Calmann-Lévy L'exil à New York - par Michelle-Irène Brudny, philosophe et américaniste, professeur des universités Un génie intellectuel - par Laure Adler, éditeur au Seuil La tradition politique des Juifs - par Martine Leibovici, philosophe, université Paris 7- Denis Diderot /CSPRP Le rapport à sa judéité - par Jerome Kohn, directeur du « Hannah Arendt Center » de la New School for Social Research. La machinerie totalitariste - par Roger Errera, conseiller d’État et directeur de la collection « Diaspora » aux éditions Calmann-Lévy L'exil à New York - par Michelle-Irène Brudny, philosophe et américaniste, professeur des universités Un génie intellectuel - par Laure Adler, éditeur au Seuil La tradition politique des Juifs - par Martine Leibovici, philosophe, université Paris 7- Denis Diderot /CSPRP
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Judaïsme et psychanalyse- cours 3
Freud, lecteur de la Bible
par Gérard HUBER
L'éducation biblique du petit Freud - Une absorption précoce Les traductions de la Bible - De la Septante au travail des frères Philippson La Bible des frères Philippson - Une oeuvre transgressive Isis et Osiris - et le rêve égyptien de Freud La famille Freud et le judaïsme - Quelle transmission?
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

La symbiose judéo-allemande - par Nicolas Weill, journaliste Pourquoi Berlin ? - Capitale du IIIe Reich ou faire le pari d'une ville Le rapport à la langue allemande - Un vocabulaire marqué mais non-coupable La carte des juifs en Allemagne après 1945 - Arno Lustiger, le personnage symbole Le renouveau juif en Allemagne de l'Est - Un phénomène qui touche toute la RDA Allemagne, année 1967 - Terrorisme, antisionisme, antisémitisme L'avenir des juifs en Allemagne - Le juif allemand, créature mythique Questions du public - Essor moral de la réunification - Ecrivains et intellectuels - L'Allemagne des années 60
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'Empire austro-hongrois - Un animal politique étrange L'assimilation des intellectuels juifs - Jusqu'à l'extrême de la haine de soi Une soudaine révélation au judaïsme - Du shtetl à Vienne, ville de transition Les hypothèses d'écriture du Procès - Le jour où Kafka a compris ce qu'est être juif Questions du public 1-2-3 - La métamorphose-Fin de l'Empire-Zweig Questions du public 4-5 - Kafka-Hannah Arendt et le procès
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Portrait d'un penseur radical
Gershom Scholem, savant de la mystique juive
L'unité du regard de Scholem - par Maurice Kriegel Pour un changement de perspective - Retrouver l'éclat des vieux livres Scholem et le sionisme - Entre continuité et rupture Portrait d'un savant - par Marc de Launay L'invention d'un trésor - Une figure passionnée et ascétique Scholem et le Zohar - par Dominique Bourel La correspondance de Scholem - Buber, Benjamin, Eliade, Corbin... Questions-réponses - Mystique et faux messies
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Le "Mitmensch" - La souffrance sociale dans la pensée de Cohen Rosenzweig, penseur de quelle altérité? - "Un système où il n'est jamais question de la relation à l'autre homme"
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Historiographie du monde juif
La Haskala, les Lumières allemandes
Le contexte de la Haskala - par Nicolas Weill L'apport des philosophes juifs allemands à L'Aufklärung - par Stéphanie Buchenau Archéologie de la Haskala: du Moyen-Age à l'orthodoxie - par Gerhard Lauer Les prolongements de la Haskala - par Dominique Bourel
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

"Nous et les autres": Franz Rosenzweig
Rosenzweig et le sacrifice juif
par Petar BOJANIC
Du "sacrifice institution" à la philosophie juive structurée comme un corban - La question de la substitution "Corban" et "opfer" - Traduction et analyse Le sacrifice juif ou l'économie du rapprochement - Fragments du journal de Franz Rosenzweig
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Sphères de l'humain et de la communauté - La cité grecque paienne La tragédie grecque - La question de la mort "Le cantiques des cantiques ": livre essentiel de la Révélation - Généalogie de la relation à l'autre
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Le peuple juif entre histoire et éternité - Le contexte d'élaboration du "Stern" L'émancipation des juifs - Un moment d'une histoire propre au christianisme Judéité et germanité pendant la Première Guerre mondiale - L'apport juif selon Cohen et Rosenzweig
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Traduire la Bible - Luther, Mendelssohn, Rosenzweig 1929: l'hommage de l'Allemagne à Mendelssohn - "Archange de la symbiose judéo-allemande" De "Jerusalem" au "Stern": Rosenzweig familier de Mendelssohn - "River le Nom à l'instant de sa révélation"
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Kipour 1913: la tentation de la conversion - Le verbe proféré "L'existence du peuple est la raison de ma foi" - "Le premier pas" entre l'homme et Dieu De la non nécessité à l'impossibilité du baptême - Kol Nidré
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Lecteur inspiré du "Du und ich"
Lévinas et Buber
par Dominique BOUREL
Un porte drapeau du judaïsme moderne - Le plus célèbre des philosophes juifs Des liens privilégiés avec la France - Des philosophes français enthousiastes La dette de Levinas - Levinas, grand lecteur du Du und Ich Un porte drapeau du judaïsme moderne - Le plus célèbre des philosophes juifs Des liens privilégiés avec la France - Des philosophes français enthousiastes La dette de Levinas - Levinas, grand lecteur du Du und Ich
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Une philosophe sans passeport
L'exil à Paris
par Katja TENENBAUM
Nationalité : réfugiée provenant d'Allemagne - Le rôle de ce statut dans la pensée arendtienne Le peuple juif chez Hannah Arendt - Un sionisme rebelle et marginal
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Documents
 

Compositeur allemand fondateur du "Grand Opéra français"
Giacomo Meyerbeer (1791-1864)
Né Jakob Liebmann Beer dans une riche famille juive berlinoise, au contact avec l'élite intellectuelle. Bénéficiant d'une large éducation, il apprend très tôt le piano, joue en public dès l'âge de sept ou huit ans et acquiert très vite une réputation de brillant pianiste.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Fondateur de la néo-orthodoxie
Samson Raphaël Hirsch (1808-1888)
L’image du Rav Samson Raphaël Hirsch demeure irrémédiablement liée à la ville de Francfort où il assuma la charge de rabbin. Il est considéré comme le père de la néo-orthodoxie, ce mouvement de pensée qui voulait renouer avec le vieux principe talmudique "la Torah et dérekh érets ", entendu ici comme les sciences des nations.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’influence d’une traduction majeure
La Bible de Buber et Rosenzweig
En 1925, Martin Buber entame avec Franz Rosenzweig, la traduction de la Bible en allemand. Il s'agit d'une transposition de l'hébreu à l'allemand, un procédé qu'ils nomment Verdeutschung ("germanification "), où ils n'hésitent pas à réinventer les règles de grammaire allemande pour adhérer à l'esprit du texte original. A la mort de Rosenzweig, Buber poursuit seul la traduction de la Bible qu'il achève en 1954, sans cesser d’y apporter des corrections à chacune des rééditions.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Lettre au Père
Les mots pour le dire
Ecrite en novembre 1919, la Lettre au père de Franz Kafka est une de ses plus belles œuvres. Elle permet de comprendre la relation ambivalente faite d’admiration et de répulsion qui l’a lié à son père. La Lettre n’a jamais été remise à son destinataire. La Lettre au père a été publiée en 1953, presque trente ans après la mort de Kafka.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’éthique prophétique
Jérémie proclame la vraie vertu
Les prophètes d’Israël n’ont jamais proclamé la fuite du monde, aucune promesse de paradis, aucune récompense post-mortem. Pour eux, le projet de Dieu se joue ici et maintenant, dans la pratique de la vertu. A ceux qui prôneraient la puissance pour la puissance, Jérémie propose une autre valeur : l’application de l’éthique monothéiste.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Parcours d’un intellectuel allemand
Leo Strauss (1899-1973)
Constatant la crise spirituelle et morale de l'Occident, Léo Strauss a tenté d'établir une critique de la décadence politique moderne. Les rapports de l'homme et de la société ne sont plus pensés sous l'angle de l'Ethique et du droit naturel mais seulement par les voies scientifiques et historicistes. Léo Strauss renoue un dialogue avec les philosophes de l'antiquité pour réapprendre le 'parler vrai'.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Hannah Arendt - Heinrich Blücher
Correspondance (1936-1968)
Heinrich Blücher, historien des civilisations et philosophe, est le second époux d’Hannah Arendt. Ensemble, ils émigrent à New York en 1941. Hannah Arendt, en vacances à Paris, lui écrit cette lettre. "Les origines du totalitarisme "sont sorties de presse depuis près d’un an. Apatride depuis 1933, la philosophe a optée en 1951 pour la citoyenneté américaine.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Monde d'hier, souvenirs d'un Européen
Zweig: Mémoires pour l'histoire
"Le Monde d'hier"est considéré comme l'un des plus grands livres-témoignages de notre époque. Stefan Zweig y retrace l'évolution de l'Europe de 1895 à 1941 et décrit la Vienne de sa jeunesse, celle d’avant 1914. Il rédige ce texte autobiographique peu avant son suicide en 1942 alors qu'il est exilé au Brésil. Le livre paraît en 1944.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’Allemagne, tête de file des communautés juives européennes
Les communautés juives en Europe centrale avant la Seconde Guerre Mondiale.
En Europe centrale, la communauté juive la plus importante était celle d'Allemagne, qui comptait environ 525000 membres. Elle était suivie par celles de la Hongrie avec 445 000 personnes, de laTchécoslovaquie avec 357 000 personnes, et de l'Autriche avec 250 000 personnes.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le fondateur de la phénoménologie
Edmund Husserl (1859-1938)
Mathématicien de formation, Edmund Husserl est le fondateur de la phénoménologie transcendantale. Il aura comme élève Martin Heidegger et influencera des philosophes français comme Sartre et Merleau-Ponty.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Un vivier d’intellectuels
La Vienne juive
Fin 19ème - début 20ème, les juifs viennois émancipés sont à l’origine d’une floraison culturelle sans précédent. Parmi eux, Sigmund Freud, Arthur Schnitzler ou encore Theodor Herzl.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’auteur de L’Étoile de la Rédemption
Franz Rosenzweig (1886-1929)
Philosophe allemand, Franz Rosenzweig compte parmi les figures les plus influentes du 20ème siècle. Façonné par son judaïsme, il est un des penseurs juifs qui a ouvert une approche nouvelle du christianisme.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Une correspondance dans le siècle
Hannah Arendt et les Jaspers
De l'échange de lettres entre l'élève et le maître devint au fil des années celle de deux amis. Discussion philosophique et réactions aux événements politiques s'entremêlent, livrant le témoignage de deux penseurs majeurs du XXe siècle sur leur temps. L'échange épistolaire des années 1945-1950, après la catastrophe, est très marqué par la question de la culpabilité allemande.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les œuvres posthumes de Kafka
Le Château et L’Amérique
Le Château, roman inachevé et écrit en 1922 est publié à titre posthume en 1926 par Max Brod, sous le titre Das Schloss. L’Amérique, roman inachevé et écrit en 1912 est publié à titre posthume en 1927 par Max Brod. Le livre avait pour titre originel Le Disparu que Max Brod a rebaptisé Amerika.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Franz Kafka (1883-1924)
L’exilé
Franz Kafka, tchèque, d’origine juive, d’expression allemande, est un des écrivains majeurs du XXe siècle. Son œuvre, publiée en partie à titre posthume a été sujet à toutes les interprétations. Elle s'est souvent résumée à une série de stéréotypes.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Quand le judaïsme rencontre l’esprit des Lumières…
La Haskalah
Né à la fin du XVIIIème siècle, dans le sillage des Lumières, ce mouvement, spirituel et social, oeuvra pour l’intégration des juifs dans la société européenne. Une de ses figures emblématiques est le philosophe Moses Mendelssohn.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Ernst Bloch
Repères chronologiques
Ernst Bloch (1885-1977) est l’un des grands philosophes du XXe siècle.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’influence d’une traduction majeure
La Bible de Buber et Rosenzweig
En 1925, Martin Buber entame avec Franz Rosenzweig, la traduction de la Bible en allemand. Il s'agit d'une transposition de l'hébreu à l'allemand, un procédé qu'ils nomment Verdeutschung ("germanification "), où ils n'hésitent pas à réinventer les règles de grammaire allemande pour adhérer à l'esprit du texte original. A la mort de Rosenzweig, Buber poursuit seul la traduction de la Bible qu'il achève en 1954, sans cesser d’y apporter des corrections à chacune des rééditions.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Un nouveau judaïsme (1801-1854)
Les débuts de la réforme
Au début du XIXe siècle, dans le sillage de la Haskalah, la réforme du judaïsme apparaît en Allemagne. Plusieurs personnalités sont engagées dans le mouvement dont le rabbin Samuel Holdheim, à l’origine de réformes radicales.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La lumière de la Haskalah
Moïse Mendelssohn (1729-1786)
Philosophe du XVIIIe siècle, Moïse Mendelssohn est reconnu pour être le père de la Haskalah, le mouvement des Lumières propre au judaïsme. Mendelssohn a également traduit le Pentateuque, accompagné d’un commentaire écrit en hébreu (le Bi’ur), publiés en 1780-1783. La traduction biblique est en allemand mais transcrite en caractères hébraïques selon la tradition.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Une intégration légale et culturelle
Les juifs allemands
La période qui couvre les années 1871 à 1914 marque l’intégration des juifs dans la société allemande, tant du point de vue légal que culturel. Cependant, c’est la République de Weimar (1919-1933) qui abolira la totalité des restrictions légales pesant sur les juifs, jusqu’à l’accession d’Hitler au pouvoir.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Hannah Arendt, un discours essentiel
« De l'humanité dans de sombres temps "
Le 28 septembre 1959, Hannah Arendt reçoit le prix Lessing remis par la ville de Hambourg. Le célèbre discours qu'elle prononce à cette occasion, intitulé De l'humanité dans de sombres temps précise de nombreux points de sa pensée. Ce texte est moment essentiel de son œuvre.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Theodor W. Adorno et Max Horkheimer
L’Ecole de Francfort
L’École de Francfort est le nom donné, dans les années 1960, à un groupe d'intellectuels allemands réunis autour de l'Institut de recherche sociale fondé en 1923, dont Theodor W. Adorno, Max Horkheimer, Herbert Marcuse, Jürgen Habermas et Walter Benjamin. Elle donne lieu à la naissance de la théorie critique, notamment à l’encontre de la culture de masse dans les sociétés industrielles.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’Ecole de Francfort et la Théorie Critique
Theodor W. Adorno (1903 -1969)
Theodor Ludwig Wiesengrund-Adorno est philosophe, sociologue, compositeur et musicologue allemand. Cofondateur de l'école de Francfort (1923), au sein de laquelle s'élabore la Théorie Critique. Il synthétise les acquis du marxisme, de la philosophie et de l’esthétique allemande.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Fondateur de la néo-orthodoxie
Samson Raphaël Hirsch (1908-1988)
L’image du Rav Samson Raphaël Hirsch demeure irrémédiablement liée à la ville de Francfort où il assuma la charge de rabbin. Il est considéré comme le père de la néo-orthodoxie, ce mouvement de pensée qui voulait renouer avec le vieux principe talmudique "la Tora et dérekh érets", entendu ici comme les sciences des nations.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Kol Nidreï pour violoncelle
Max Bruch (1838-1920)
Max Bruch a connu une belle carrière en Europe en tant que chef d’orchestre. Ce compositeur allemand protestant a également écrit le Kol Nidreï pour violoncelle.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Un grand poète allemand
Heinrich Heine (1798 - 1856)
Poète, conteur, romancier, essayiste, Heinrich Heine est aussi l’un des journalistes les plus percutants du XIXe siècle. Allemand de naissance et français d’adoption, aristocrate par goût et démocrate par principe, romantique et voltairien, libéral et monarchiste, Heine réunit en lui tous les contrastes, à l’image de son temps sur lequel il pose un regard critique et désenchanté.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Franz Rosenzweig
L'Étoile de la Rédemption
L'avant-dernier paragraphe de cet ouvrage primordial pour la philosophie et la pensée juive du XXe siècle, développe le thème du visage, comme lieu d'apparition de l'humain, dans son rapport au Divin. En un sens différent, le Visage est un concept central de la philosophie d'Emmanuel Lévinas. Celui-ci ayant été très marqué par la lecture de L'Étoile de la Rédemption, on peut voir dans l'œuvre de Rosenzweig l'une des origines possibles de la pensée de Lévinas.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Karl Marx antisémite ?
La question juive
À partir des années 1840, les idées libérales se répandent en Allemagne. De plus en plus de voix s'élèvent pour réclamer l'égalité en droits pour les juifs. C'est dans ce contexte que La Question juive, "Zur Judenfrage ", de Karl Marx est publiée en 1843. Il s’agit d’une réponse au livre éponyme de Bruno Bauer.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La première femme rabbin
Régina Jonas (1902-1944)
Regina Jonas est la première femme à avoir été ordonnée rabbin. Alors qu’elle est internée au camp de Theresienstadt, elle continue à travailler en tentant d’y prévenir les suicides. En 1944, elle est assassinée à Auschwitz. L’écrivain Clémence Boulouque lui rend hommage dans le roman Nuit ouverte.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Gershom Scholem (1897-1982)
L’historien de la mystique juive
Installé à Jérusalem dès 1923, Gershom Scholem a permis par ses travaux sur la mystique juive et la cabale que soit redécouvert un pan entier de l’histoire juive. Son œuvre immense s’est accompagnée d’un engagement politique constant, dont les implications sont moins connues du grand public.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La torah en allemand
La bible de Philippson
Au milieu du XIXe siècle parut une édition bilingue hébreu-allemand du texte biblique. Etablie dans le contexte de la Haskalah, les "Lumières juives ", la Bible de Philippson, du nom de celui qui établit la traduction allemande, eut un impact considérable sur le père de la psychanalyse.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Sept générations dans la banque
La constellation de Rothschild
Meyer-Amschel Rothschild est le premier Rothschild qui se lance dans la banque et fait fortune. La famille se divise très vite en plusieurs branches issues des cinq fils du fondateur, qui créent autant de banques à travers les principaux pays d’Europe. Sept générations se succèdent jusqu’à aujourd’hui.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La Wissenschaft des Judentums (La Science du judaïsme)
Les précurseurs de la critique historique en monde juif
La Wissenschaft des Judentums (Science du judaïsme) est un courant scientifique né en monde juif germanique au début du XIXe siècle. Il s’est attaché à soustraire les textes canoniques à l’exégèse traditionnelle, pour les soumettre aux postulats méthodologiques de la nouvelle recherche historique.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Articles
 

Lire ce article
Ajouter au cartable





Sitographie