531 dossiers
9333 documents
...en accès libre
Fonds Social Juif Unifié

Rechercher un thème
Par mot clé

Mot exact
Partie de mot ou expression
et/ou par catégorie
Fermer la recherche avancée
Filtrer votre recherche

Plus de services

Veuillez vous identifier pour visualiser le contenu de votre cartable.

Islam en France  (mercredi 25 mai 2011)

Peut être une nouvelle école à la rentrée 2012

On compte une dizaine d’écoles musulmanes en France

On compte en France 9 000 établissements privés catholiques et 250 établissements juifs. En comparaison, les écoles musulmanes, une dizaine d’établissement au total en France, sont encore loin derrière, surtout si l’on songe que 10% de la population française est musulmane. La loi d’interdiction du voile à l’école de 2004 a néanmoins poussé une partie de la communauté musulmane à réfléchir à la nécessité de disposer de son propre système éducatif.

Les ouvertures d’écoles musulmanes sont encore assez rares pour être signalées.

La rentrée 2012 pourrait voir s’ouvrir à Corbeil-Essonnes, un nouvel établissement. Il s’agirait d’une école primaire et d’un collège. Le recrutement des maîtres se ferait parmi les enseignants musulmans exerçant déjà au sein de l’Education nationale. Cette école privée serait d’abord hors contrat. Pour cela une demande doit être faite auprès de l’inspection académique et de la préfecture. Les critères examinés sont les titres et les qualifications des directeurs et des maîtres, le suivi de l’instruction obligatoire, le respect de l’ordre public et des bonnes mœurs et la prévention sanitaire et sociale.

A la mairie de Corbeil-Essonnes, le projet initié par l’association France Plurielle, est connu, mais "aucun contact officiel n’a été noué". "Si c’est sérieux et surtout validé par l’Education nationale, nous n’avons aucune raison de nous y opposer, comme pour n’importe quelle école juive, catholique, bouddhiste…", déclare-t-on à l’hôtel de ville. "Pour les élèves désireux d’intégrer ensuite l’école publique, il y a une procédure d’examen ", précise Christian Wassenberg, l’inspecteur d’académie.

En France, le plus important établissement musulman se trouve en région Lyonnaise avec 350 élèves de la sixième à la terminale. Deux autres écoles importantes se trouvent à Toulouse et à Marseille.

L’objectif de tous ces établissements est d’obtenir un contrat d’association avec l’État après cinq ans d’exercice. Afin d’obtenir des aides publiques, les écoles ont l’obligation, entre autres, de respecter le programme scolaire de l’Éducation nationale (hormis pour les cours de religion, optionnels) et d’accueillir tous les élèves, quelle que soit leur confession. Les mêmes règles s’appliquent naturellement aux autres écoles confessionnelles.